À l’été 2013, aussitôt qu’on a appris que les cours de l’Université de Sherbrooke seront suspendus pendant 1 mois pendant les Jeux du Canada, on a sauté sur l’occasion pour acheter un billet d’avion vers la Croatie, destination qu’on a choisi pas mal au hasard, mais qui ne nous a pas déçues! Ce voyage date d’il y a plus de 2 ans, il y a peut-être quelques petits trucs qui ont changés, mais je ferai le tour très sommairement. Avec du recul, je me rends compte qu’on avait un itinéraire assez ambitieux, mais le transport est vraiment facile, on n’a eu aucun problème de ce côté là.

 

Budget

Il y a moyen de trouver un billet d’avion pas trop cher, souvent en bas de 1000$. Mais vu qu’on avait des dates pas vraiment flexibles et en pleine saison haute, notre billet d’avion Montréal – Zagreb et Dubrovnik – Montréal nous a coûté un beau 1200$.

En août 2013, la Croatie faisait partie de l’Union Européenne depuis… 1 mois. L’euro était accepté comme devise, mais le Kuna était la norme. Le taux de change Dollar/Kuna était incroyable, les prix super bas, ça m’a coûté 1800$ en tout, bouffe, transport, hébergement et divertissement compris.

 

Sécurité

A+! Très sécuritaire, les gens ne semblent jamais se coucher, il y a toujours du monde peut importe l’heure. C’est sur qu’on n’est pas vraiment sorties des centres touristiques, mais dans les villes visitées, pas une fois je me suis sentie vulnérable en tant que jeune fille étrangère.

Les gens sont tellement accueillants, c’est tout plein d’étudiants et de backpackers, il n’y a vraiment pas de quoi s’inquiéter.

 

Transports

Comme pas mal partout en Europe, le réseau d’autobus est super bien organisé. Les bus sont nombreux et ponctuels, pas de problème! Mais le best: les speed boats. Ces genre de traversiers sont super rapides et vous amènent pas mal où vous voulez en un temps record!

 

Itinéraire

Zagreb – 3 jours

C’est la capitale croate, c’est aussi là qu’on a atterit. Je dirais que les musts seraient de parcourir la vieille ville et de prendre le tramway au moins une fois! Nous, on avait visité un cimetière, un jardin botanique et quelques musées, mais rien que je classerais dans les incontournables. On y a dormi 3 nuits dans un studio loué sur AirBnb.

Plitvice Lakes – 1 jour

Vraiment à ne pas manquer! Les lacs sont d’une beauté exceptionnelle, je n’ai jamais revu une eau aussi bleue et claire. C’est un site classé au patrimoine mondial par l’UNESCO, c’est pas pour rien. Attendez-vous à ne pas être tout seul, c’est un endroit assez couru.

Zadar – 3 jours

Encore une fois, la vieille ville est vraiment magnifique. Passez voir au moins une fois le coucher de soleil sur le bord de la mer, c’est une «attraction» assez populaire. (Et ne soyez pas surpris si les gens applaudissent le soleil qui se couche, c’est tellement joli que tu vas en faire autant) Il y a une orgue marine assez cool aussi, les notes sont produites par les vagues qui frappent le mur, c’est original! On y a dormi 3 nuits dans un studio (au 7ème étage sans ascenceur) sur AirBnb.

Preko – 1 jour

Une petite île de plaisance à quelques minutes de Zadar en bateau. On y allait pour la plage, mais on s’est retrouvées à se faire bronzer sur une dalle de béton..

Split – 7 jours

Vraiment malade! J’ai adoré Split. La ville est juste sur le bord de la mer, on peut facilement aller se baigner en revenant d’aller visiter la ville (ou en sortant du bar!). La vieille ville est vraiment bien conservée, et la «nouvelle» ville est juste à côté. Il y a beaucoup de cafés, restos, bars, magasins… On y a dormi 5 jours dans une chambre sur AirBnb, avec Jadranka, une dame vraiment gentille qui avait de la jasette!

Brac – 1 jour

Une île à quelques minutes de Split en bateau. C’était vraiment plus touristique que les autres îles qu’on avait visité, mais il faut dire que la plage était parfaite!

Trogir – 1 jour

Une petite ville pas trop loin de Split. J’ai vraiment aimé, mais la Trogir ressemble beaucoup à Split, donc si vous êtes serrés dans le temps, ce n’est pas mal de sauter cet escale.

Hvar – 1 jour

Une autre île pas loin de Split avec une forteresse et plusieurs restos et bars qui longent la mer. Il parait que le nightlife est incroyable, mais on est pas restées parce qu’on est arrivées en même temps que la gang de fêtards (déjà pas mal trop avancés) du Yacht Week..

Dubrovnik – 4 jours

Mon gros coup de coeur! Beaucoup de plages, et la vieille ville est vraiment, vraiment malade (c’est là Kings Landing, fans de Game of Thrones!) On peut marcher sur les murs qui entourent la ville pour une belle vue, ou encore prendre un téléphérique jusqu’en haut de la montagne. n a fait du kayak dans la mer jusqu’à une caverne non-accessible à pieds ou en auto, c’était magique! Si vous avez la chance, le Buza Bar est un endroit vraiment cool pour passer un après-midi. C’est un bar sculpté à même la falaise! Pour les plus téméraires, il est possible de sauter de la falaise jusque dans la mer, mais je suis trop chicken donc je ne l’ai pas essayé. On a dormi les 4 ou 5 dernières nuits dans une maison de chambres, encore louée via AirBnb. C’est aussi de là qu’on a décollé pour le retour!

Mostar (Bosnie-Herzégovine) – 1 jour

On fait vite le tour de la ville, et honnêtement, une fois sortis de la zone touristique, le reste de la ville fait un peu peur.. Aussi, c’est assez compliqué pour l’autobus, ça avait pris vraiment plus de temps que prévu aux douanes, et il y a comme 1 ou 2 autobus par jour, donc ça aurait poche de manquer le retour disons.

Lopud – 1 jour

Encore une petite île près de Dubrovnik. Rien d’exceptionnel, on y était allées pour la plage encore une fois!

Kotor (Montenegro) – 1 jour

J’ai vraiment adoré Kotor aussi! Mais aller-retour, c’est un peu intense.. Et on fait vite le tour encore une fois! Mais je ne regrette ps d’y être allée.

 

 

Zagreb Zadar Trogir Plitvice Mostar Lopud Lokrum Hvar Dubrovnik 2 Dubrovnik

 

En résumé…

Si votre temps est restreint comme nous, je vous conseillerais de vous concentrer sur une région en particulier pour bien vous imprégner de la culture et des paysages à couper le souffle. C’est tentant de traverser la frontière vers la Bosnie ou le Monténégro, mais honnêtement, ça fait un horaire incroyablement chargé.